Pourquoi les arbres changent-ils de couleurs en automne ?

le bois

changement de couleurs des abres en automneLe bois, cette matière noble, naturelle et vivante n’en finit pas d’inspirer les designers. Et les montres en bois design ne sont pas les seules prouesses des créateurs d’aujourd’hui ! Ce qui fascine avec le bois, c’est son caractère changeant. Comme tout être vivant, les arbres évoluent avec l’âge, avec les saisons et les changements climatiques. Mais savez-vous vraiment ce qui explique ce changement de couleurs ?

Jaune, orange, rouge… tout un spectre de couleurs !

Si vous avez déjà découvert notre page consacrée au bois de nos montres, vous savez déjà que chacune de nos montres en bois est différente, y compris à l’intérieur d’une même collection. Cela s’explique par le fait que la récolte des matières premières peut avoir lieu à différentes périodes de l’année. Le dessin et la couleur du bois sont également fonction de l’âge des arbres. Quant aux feuilles, elles obéissent également aux mêmes lois de Dame Nature.

Quand les arbres changent de couleur pour survivre…

Derrière le changement de couleurs et la chute des feuilles, il y a une question de survie. Les arbres sont bien sûr sensibles aux changements de conditions climatiques et se “préparent” eux aussi en vue de l’hiver, saison la plus rude, synonyme de diminution progressive de la longueur du jour et arrivée des grands froids.

Les belles feuilles vertes qui rendent nos forêts si poétiques et magiques vont cesser de renouveler la chlorophylle qu’elles contenaient au moment même où les jours commenceront à raccourcir. Ce faisant, elles vont laisser apparaître les autres pigments qui les composent : les caroténoïdes pour la couleur orange, les flavonoïdes pour la couleur jaune.

Quant aux feuilles de couleur rouge, elles sont les dernières à faire leur entrée. Elles résultent de la dégradation des sucres qui entraîne la formation de nouveaux pigments.

 

Et pour les sapins ?

Lorsqu’un chêne ou un hêtre se prépare à l’hiver, il perd tout naturellement ses feuilles. Les veines qui connectent les feuilles à l’arbre sont “fermées” et sous l’influence de l’éthylène, cette connexion est fragilisée. Ce phénomène se nomme abscission.

Pour les conifères, les choses sont bien différentes. Les sapins ne perdent par leurs aiguilles car ces dernières par leur forme et leur taille, entraînent des pertes d’eau beaucoup moins importantes que les feuilles. De plus, elles sont recouvertes d’une sorte de cire qui les imperméabilise. Il faut savoir également que les conifères synthétisent certaines protéines qui agissent comme de véritables “anti-gel” à l’approche de l’hiver. Voilà donc pourquoi les sapins conservent leurs aiguilles et leur magnifique couleur verte.

Hêtre, pin, teck, bois noir, Indian Rosewood… vous ne verrez plus tous ces arbres du même œil désormais ! Mais vous pouvez continuer à les admirer grâce à notre collection de montres en bois Wewood en pleine expansion !

feuilles automne